Distorsion temporelle

Publié le par Lauryle

Certains voudraient des journées de 48h pour avoir le temps de faire ce qu'ils veulent ou dormir.
A la fac, ils ont inventé un truc encore mieux.

Quelques "définitions" au préalable.
Une année, comme chacun sait, c'est 365 jours de 24h. Parfois ça change un peu, mais la moyenne c'est ça. Elle est composée de 12 mois (eux même composés de 30 jours environ) ou 52 semaines (elles mêmes découpées en 7 jours).
Une demie année dure donc 6 mois. On appelle ça un semestre. Y'en a par conséquent deux dans une année et serait donc constitué de 24 semaines chacun. On peut aussi couper l'année en trois et faire ainsi des trimestres (4 de trois mois chacun - logique non ?).
Tout cela est pour les années civiles.
Lorsqu'on regarde les années scolaires, le calcul se fait tout de suite plus hasardeux. Lors des premiers cycles (primaire, collège, lycée) l'année est découpée en trois trimestres. Certes, il y en a l'équivalent d'un quatrième pour les vacances.
Le plus drôle encore lorsqu'on passe aux études supérieures. On est censés être précis, dans les temps, travailleur, intelligent et tout le touin touin.
Le "on" de cette dernière phrase concernait bien évidement les étudiants et non les responsables des-dits étudiants.
Je suis parfaitement convaincue que certains doivent également répondre à ces critères, en plus pédagogue, mais sur ces trois dernières années, ils ne couraient pas les rues – à mon humble avis.
C'est sur cette année qu'ils nous en ont donné l'exemple le plus flagrant.
Pour ceux qui aurait eu l'heur de ne pas passer par la faculté, il faut savoir que l'année est découpée en 2. ou 3, ça dépend comment on compte. La troisième partie étant les vacances (marrons nous). Les deux premières parties sont bien évidement les semestres de cours (quoi y'a un soucis ?)
Chacun de ces semestres, en toute logique durent ... 12 semaines (qui a dit que les étudiants de fac passaient leur temps en vacances ? il a tord) ce qui en fait donc 24.
Les 12 premières semaines sont réparties entre septembre et janvier (soit 4,5 - 5 mois), les 12 autres entre janvier et mai/juin (soit 5 mois).
Rien que là, un gamin de primaire pourrait comprendre que y'a des erreurs de calculs :
un semestre de 6 mois et 24 semaines passe à 5 mois et 12 semaines.
tout ce qu'il y a de plus logique.
Là où ma fac fait fort, c'est qu'elle est capable de nous caser les 12 premières semaines entre fin septembre et fin décembre (3 mois auxquels on enlève une semaine de vacances ) et les 12 dernière entre fin janvier et fin mars (2 mois et une semaine - auxquels on enlève une semaine de vacances).
J'espère que vous n'essayais pas de faire le calcul. Surtout si c'est du calcul mental. Je me souviens qu'en primaire on me disait de ne pas mélanger les torchons et les serviettes ou les jambons avec les carottes. Franchement pour réussir à caser 12 semaines en 9, ça correspond.

Eh oui, ma fac a réussi à appliquer le concept du compressage de temps. Et à haut niveau en plus.
Je m'explique. En début de semestre, ce serait trop méchant de nous donner aller, soyons généreux... 5h de cours par jour. Ca pourrait nous fatiguer et surtout ça nous permettrait de gérer un projet à la fois. Pas bon du tout. C'est beaucoup plus drôle de nous mettre 8h de cours par semaine en début et 8h par jour à la fin (quand c'est pas 10 dont 6 d'affilés avec le même prof "oui, pour moi aussi c'est dur")

Je pense bien que d'autres fac sont capable du même exploit. Si vous les connaissez, je veux bien que vous me les indiquiez - je n'irais pas.
Nous apprendre à travailler dans l'urgence, certes, faut savoir faire.
Sauf quand on arrive à un point où on ne sait plus travailler quand il y a du temps, c'est pas bon.
C'est pas ça qui va remettre le monde à l'heure.

Bref. Mon année scolaire étant finie et, comme dans toute licence générale qui se respecte, je pars en stage. Comme notre établissement prône l'international (20h de LV1 par semestre, 10 de LV2) il est obligatoire à l'étranger.
Pour mon plus grand bonheur, je pars dans un pays où il neige encore, dont la langue m'est parfaitement inconnue (sur une base d'alphabet latin y'a un truc comme 32 lettres, 7 cas (un de + qu'en latin), une prononciation... prononçable pour eux.) et où leur monnaie est l'"or" (à traduire bien entendu).
Deux trois indices de plus. Leur capitale est 4 ou 5 fois plus étalée que Paris, mais au lieu de 11 millions d'habitants, y'en a trois millions. Et quand je dis où je vais, on me dit "Oh, t'as de la chance, ils payent en euros là bas".
C'est beau la communication intra-européenne.

Publié dans trucs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
combien de jours dansune année ?
Répondre
L
<br /> 365, parfois 366... c'est ce qui est écrit dans l'article, non ?<br /> <br /> <br />
J
Est ce que ton stage compte comme deux UE? comme un semestre?parce que c'est là ou l'immodestie de l'université s'exprime. 3 mois de stages (169h par mois je rappelle) valent autant que 2*4h *12  semaines de cours = 96h de cours.
Répondre
L
<br /> mon stage compte comme 1 cours dans une UE... c'est coeff 4 (sur30)<br /> sans compter les heures de prépa stages. (mais elles, elles ont comptés pour le semestre 5)<br /> <br /> et mon stage je doute qu'il fasse 169h par mois. vu que je suis en pologne à plein temps, et que mes horaires ne sont pas définis....<br /> <br /> <br />