Journées du patrimoine...

Publié le par Lauryle

les gens font leur BA culturelle du mois (voire de l'année)

affiche journée européenne du patrimoine 2007
je me souviens d'une émission entendue sur France Culture l'an passé qui faisait la promotion d'artiste ou spectacle (ou livre... c'est fou ce que c'est fiable une mémoire...). ce soir la, il était question d'un homme qui avait fait gardien de musée durant un certain temps et il en a profité pour faire une "démarche artistique". sur le coup, ça peut paraître "drôle", à la réflexion, ce n'est guère malin - bref, chacun son point de vue. en effet "painterman" (après une longue recherche, j'ai fini par le retrouver - il a un blog éponyme sur OB) a écrit un livre sur la condition de gardien. en réalité, je devrai dire "agent du patrimoine", gardien, surveillant, ça ne se dit pas, même si cela correspond mieux à la fonction. il explique qu'il y a beaucoup d'interdit :

- interdiction de parler (soyons tolérant : on peut répondre au public et l'interdire de jouer avec les installations)

- interdiction de quitter son poste (ça, c'est partout pareil...)

- interdiction de réaménager l'espace (mais si c'est le public qui le fait ?)

- interdiction de lire, écrire (compter....)

- interdiction de... à peu près les même que pour le public en fait, sauf que le personnel à le droit de rentrer dans les salles "accès interdit à toute personne hors service"

dans cette émission, des extraits avait été lu (ou était ce des extrait du spectacle promu ?). l'un donnait à peu près :

“je regarde à droite. je regarde à gauche. je regarde à droite. je regarde à gauche. "Monsieur ! vous ne devez pas vérifiez avec vos doigts si la peinture est fraîche !"“

et le tout en boucle (mais quel travail n'est il pas répétitif ?)

va pour les références.


ce WE du milieu du mois de septembre le ministre de la culture (en existe t il encore un ?) proclame haut et fort les Journées du Patrimoine. c'est à dire que pendant un WE entier, les haut lieux culturels (et même un peu plus) sont ouvert au public et ce, gratuitement.

Pendant deux jours 500 personnes vont tenter de s'engouffrer dans les vieilles prisons qui ne peuvent contenir que 20 visiteurs à la fois (et encore bien tassé), 3000 personnes vont remplir des musées qu'il peuvent visiter tout au long de l'année tranquillement - et pouvoir en profiter quand il n'y a personne.

 

Cette année, pour la première fois, j'ai participé au Journées du Patrimoine. d'habitude j'apprend après coup qu'elles étaient le WE dernier (sans blague ! le ministère de la communication ne fait pas son boulot correctement...) et par conséquent je n'en profite pas. franchement, après avoir fait "gardien", je ne regrette pas.

 

 on voit défiler beaucoup de gens qui déambule (est ce vraiment le terme adéquat ?) entre des vitrines... sans les voir. et râler que les circuit sont mal fait. ben quoi ? les escaliers sont étroits, glissant et vous voudriez qu'on vous laisse et monter et descendre par le même ? vous n'y songez tout de même pas !  l'escalier de sortie est de l'autre côté, et ne discutez pas, merci.

encore que les gens ne regardent pas les vitrines, c'est leur problème, ce sont eux qui visitent. moi au bout d'une heure dans la même salle et je peux vous la remodéliser en 3D le soir (oui, j'exagère... quoique, je suis sûre qu'avoir des modélisation de salle arrangerait bien les conservateurs). le problème, c'est que les gardiens et tout le personnel d'accueil n'est pas considérés comme un meuble dans le décors (certains meubles sont exposés dans certaines salles de musée) mais plus comme des vitrines soit bien transparente soit un peu sale qui gâche le plaisir. le public ne sait pas dire "bonjour" ! pourquoi ? il a peur que ça l'engage à quelque chose ? je peux dire que non, ça n'engage à rien, juste à recevoir un sourire et un accueil de meilleur qualité. ne pas le dire engage par contre à mettre de mauvais poil la dite équipe, surtout quand ce public no-bonjour vient demander sèchement des renseignements débile :

"il est ou le château ?" "vous êtes dans le château" *

les "perles" sortent même dans tous les sens :

dans la cour : "les toilettes sont ouvert ? vous comprenez aujourd'hui c'est gratuit "

au téléphone : "vous êtes ouvert aujourd'hui ?"

dans les salles : "oh ! c'est quoi cette énorme bestiole ? un ragondin ?" non, c'est un castor, c'est écrit juste en dessous. "oh ! c'est si gros un castor !" ben tu sais quoi ? pour moi un castor c'est encore plus gros que ce que tu vois la... (ce qui n'est pas la réalité bien sur : le castor européen (naturalisé, il va de soi) est dans la norme - je me fais des idées)

Mon rôle se "bornant" à surveiller les salles : vérifier que personne ne cassait rien et n'embarquait rien avec lui, j'y ai mis un peu de piment ayant la bougeotte et m'exaspérant devant ce **** de public qui s'avachit avec ses mains sales sur les vitrines qu'on met une heure à nettoyer le matin.

j'ai donc une petite série de phrase qui sont revenues X fois dans la journée :
- ne touchez/appuyez pas sur les vitrines (variante : vous risquez de passer à travers)
- les photos, c'est sans le flash (ça abîme les couleurs)
- cet escalier, c'est uniquement en montée, la descente est interdite pour raison de sécurité. la sortie est de l'autre coté (en plus l'escalier est plus confortable !) (et sa version anglaise : "euh... here it's to up, you can't down. euh... the exit is after birds !" le tout avec le sourire ;))

en dehors de ça une partie du public est bien sympathique : il vient nous demander si le temps n'est pas un peu trop long, vous comprenez, quand on voit vos collèges, on dirait qu'ils s'ennuient !
on ne s'ennuie pas ! on bosse. certes ce n'est pas l'exercice qui caractérise notre fonction, mais on n'est pas censé s'ennuyer.

parfois il nous pose des questions incongrues : "vous connaissez le lac de Paladru ?" **
vous voulez des renseignements ? y'en a plein la salle...
"dites, les squelettes... ce sont des vrais ?" qu'est ce que j'en sais ! je suis "accueil" pas "guide". après renseignement auprès de mes collèges, oui ce sont des vrais. "ils sont bien blancs !" "vous savez, on peu les passer à la Javel ou alors si ont les fait bouillir longtemps (pour que la chair se détache) ça les éclaircit."

parfois ils ont des réactions étonnantes :
des gamins (allez 5-7 ans pas plus) passaient leurs temps à s'avachir sur les vitrines, moi le mien à leur dire d'arrêter. la dernière fois une femme était près d'eux (leur mère ?) a fait "ah bon ?" quand je disais pour la énième fois : "ne touchez les vitrines" sur ce coup la, les mioches m'avait énervée, mais c'était la femme que je voulais étriper au final.
ou alors quand un homme après m'avoir vu dire "ne vous appuyez pas les vitres" sortir de la salle puis revenir, me dire "y'en a plein qui se sont appuyé" ce a quoi j'ai demandé s'il avait dit à ces gens qu'il ne fallait pas. sa réponse : "j'ai pas osé".
j'hallucine. les gens n'ont aucun sens civique : il ne savent pas se tenir, et si par hasard il savent, ils ne l'apprennent pas au autres.
l'inverse est aussi valable vous me direz : un père qui me semblait bien tenir ses enfants (remets ta casquette droite ! enlève ta main (de l'arbre) !) appuie de lui même ses doigts  sur dernier. déprimant...


bref, la journée s'est bien passée, à ma connaissance personne n'a rien cassé ni soulevé de vitrine pour prendre deux ou trois objets (quoique quelqu'un m'a demandé ou il pouvait trouver des reproductions d'affiches exposées - je lui ai répondu qu'il pouvait les contempler ici, dans le musée mais que non, il ne pouvait pas les prendre avec lui ; l'a rigolé, le bonhomme !) et y'avait un temps magnifique, les gens ne voulait même plus sortir de la cour à la fermeture... (ça me fait penser à quelque chose ça, tiens...)


enfin, si vous voulez lire un article plus plaisant sur les gardiens, je vous convie à lire l'article de Maitre Po (si celui me permet ;-p)



* précisons que certains châteaux font office de musée et non de "châteaux" au sens ou le grand public s'y attend ; i.e. avec armures, tapisseries, vie moyenâgeuse...mais bel et bien avec des expositions de biologiques, de beaux arts ou temporaires sur de sujets très divers

** le lac de Paladru est un lac isérois si je me souviens bien et sa présence était justifiée dans l'exposition que je surveillait faisant partie des lacs alpins avec le lac Léman, le lac du Bourget (soyons objectif : le plus grand de France, soyons subjectif : le plus agréable, soyons désagréable  lac du Bourget et non "lac d'Aix (les bains)), le lac d'Annecy et le lac d'Aiguebelette.

Publié dans textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Il serait utile que vous lisiez "pinxit laurent marissal" pour mesurer l'écart entre vos commentaires et l'oeuvre réalisée au sein du musée Gustave Moreau et de la cgt. Vous vérifierez en même temps un autre écart, celui entre l'oeuvre et sa traduction médiatique.D'écart en écart on arrive vite à parler d'une oeuvre qui n'existe pas.Mais peut-être que les oeuvres sont faites pour être inventer par tout le monde execpté par leur auteur...après tout...ps : je ne sais pas de quel emission de radio vous parlez. Et serai curieux d'en connaître les participants, la teneur...ps:l'empreinte de doigt, fut réalisé par mes soins, alors que j'étais gardien, durant la rénovation du musée. C'est l'une des 70 actions réalisées (dont la création de toilettes, vestiaires, pour les gardiens, et une réduction de leur temps de travail...).ps:nul spectacle à ma connaissance, juste un livre et quelques expositions à venir.cordialement.Painterman
Répondre
L
bonjour, je peut effecticvement lire ce livre, il faudra juste que je le commande dans ma librairie. d'écart en écart on arrive tres loin en effet... cependant dès le début j'annonce la couleur : d'une émission dont je ne me souviens guère n'ayant pas eu la pas eu la presence d'esprit de noter les references le soir même.il se peut même que je me trompe de personne ! dans ce cas, je m'excuse du dérangement ;-)
:
Merci d'avoir cité un de mes articles, surtout un de mes préférés... et merci de ton article qui éclaire le mien d'un jour nouveau ;-)
Répondre
L
ce n'est pas pour rien que je l'ai cité...disons qu'il permet de mettre une touche positive et agréable qu'est cette fonction de gardien... vu de l'intérieur/ vu de l'extérieur...